Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/07/2011

GOURCUFF LUI AUSSI DANS UN CADDIE ????

 

36745-yoann-gourcuff.jpg

Touché à la cheville gauche, Yoann Gourcuff se fera opérer mercredi. L'international français de l'OL pourrait être indisponible durant deux mois.

 

Nice, Ajaccio, Brest, Montpellier ne croiseront pas la route de Yoann Gourcuff durant le mois d'août. L'international français, touché à la cheville gauche lors du stage de l'OL en Autriche début juillet, passera sur la table d'opération mercredi afin d'y subir «un nettoyage articulaire par arthroscopie» selon un communiqué dévoilé par le club rhodanien ce lundi. Un point sera fait à l'issue de l'opération afin de déterminer sa future indisponibilité qui pourrait durer jusqu'à mi-septembre. Une très mauvaise nouvelle pour le milieu de terrain, désireux de se relancer après un dernier exercice morose.

Opération mercredi


En accord avec le staff lyonnais, Yoann Gourcuff a donc décidé de se faire opérer mercredi. Son cas présente «une inflammation du cartilage de sa cheville gauche par un corps étranger dans l'articulation», alors que l'international avait suivi «un programme de réathlétisation qui a dû être interrompu suite à une récidive de la douleur», précise le communiqué. Apparu revanchard et décidé à entamer la saison de la meilleure des façons, l'ancien Bordelais paye sans doute une certaine précipitation. Un avis partagé par son père qui déclarait récemment que son fils a «voulu trop bien faire dans sa préparation», provoquant ainsi cette nouvelle blessure.

Gourcuff rejoint Ederson et Pjanic


Du côté de Lyon, après les récentes blessures de Pjanic (décollement de l'aponévrose du quadriceps droit), indisponible encore huit jours et Ederson (genou), sur le flanc entre deux et trois mois, la perspective de voir Yoann Gourcuff manquer le début de saison n'incite pas à l'optimisme dans la cité rhodanienne. Ces trois joueurs, censés être les dépositaires du jeu lyonnais, manqueront forcément à Rémi Garde dans les jours et semaines à venir. Une indisponibilité de deux mois est murmurée au sujet de l'international. Ce qui le priverait d'au moins six matches de Ligue 1 et du tour préliminaire de la Ligue des Champions. A deux semaines de la reprise, l'OL se serait bien passé d'une telle nouvelle.

24/07/2011

RIBERY DANS UN CADDIE....

 

Ribéry blessé et transporté dans un caddie !

 

caddie.jpg

Franck Ribéry a quitté l'entraînement du Bayern Munich après s'être blessé à la cheville gauche. Cela fait déjà deux fois cet été que l’international tricolore traîne la patte. Franck Riébry pourra-t-il enfin revenir au top niveau ? Pour la deuxième fois de l’été, le Boulonnais est tombé au sol lors d'une opposition et a dû quitter ses partenaires à bord d'un caddie de golf, la cheville gauche bandée.
« Nous devons attendre pour connaître la gravité de la blessure », a déjà commenté l’entraîneur bavarois Jupp Heynckes sur le site du Bayern le nouvel entraîneur. Pour rappel, Ribéry avait manqué le premier entraînement début juillet en raison d'un léger problème musculaire à la cuisse gauche.

09/07/2011

COPA AMERICA: MESSI N'EST PAS PROPHETE DANS SON PAYS.

Tancé par certains de ses coéquipiers, critiqué par la presse locale et même sifflé par une partie du public mercredi dernier lors du match contre la Colombie (0-0), Lionel Messi vit un début de Copa America compliqué. Décidément, nul n’est prophète en son pays…

par Christophe Remise, le 09-07-2011 (de Sport 24)

 

«Il nous reste quatre matches à jouer, quatre matches lors desquels il n’y aura pas de deuxième chance», déclarait Sergio Batista après le nul contre la Colombie mercredi dernier (0-0). Autrement dit, le sélectionneur argentin vise toujours la finale de la Copa America. Son équipe n’est pourtant pas au mieux avec seulement deux points en deux matches, une troisième place dans le groupe A et un jeu d’une pauvreté qui n’a d’égal que le talent individuel des joueurs alignés sur le terrain… Sauf que les critiques ciblent surtout un homme pour expliquer ce bilan en demi-teinte : Lionel Messi. Considéré comme le meilleur joueur du monde lorsqu’il évolue sous le maillot du Barça, le double Ballon d’Or n’a jamais vraiment réussi à exporter son talent avec le maillot argentin. Il a d’ailleurs été décevant, comme le reste de ses coéquipiers, lors des nuls contre la Bolivie (1-1) et la Colombie (0-0).

Burdisso craque


Assez pour être la cible des sifflets de son propre public mercredi dernier. Nicolas Burdisso aurait d’ailleurs eu des mots particulièrement durs envers lui dans les vestiaires, le traitant de «gamin» et de «fils de p…» d’après la presse locale. Les deux joueurs se sont expliqués et Burdisso s’est excusé depuis, mais l’incident est révélateur du climat qui entoure Messi. Une situation qui a de quoi étonner vu de Barcelone, où le joueur est un véritable dieu vivant… «Leo se sent mal, reconnait son père, Jorge, sur les ondes d’une radio argentine. Il ne comprend pas tout cela. Mais chacun est libre de dire ce qu’il veut. Le plus étonnant vient de ce que l’on peut lire dans la presse. Cela ne fait que mettre de l’huile sur le feu. Les médias peuvent critiquer, c’est logique puisque l’Argentine joue mal, mais ils devraient regarder de plus près l’ensemble de l’équipe (au lieu de se focaliser sur Lionel)

«Messi le meilleur joueur du monde»


Force est de constater que Messi n’est que l’ombre de lui-même depuis le début de la compétition. Mais le reste de ses coéquipiers aussi. «Rien ne se passe comme prévu, déplore Sergio Batista dans les médias argentins. L’équipe est très lente, très imprécise. Du coup, on se désorganise et on s’impatiente.» Ainsi, des changements de joueurs et peut-être même de système de jeu sont à attendre lundi contre le Costa Rica. Un match que les Albicelecte devront gagner pour rallier les quarts de finale. Avec un grand Lionel Messi ? Ce qui est certain, c’est que le Barcelonais fait plus partie de la solution que du problème… «Il n’est pas responsable de notre mauvaise passe, affirme son capitaine, Javier Zanetti, en conférence de presse. Nous savons tous que Messi est un phénomène, que c’est le meilleur joueur du monde. Mais nous sommes une équipe. Nous avons tous notre part de responsabilité