Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/04/2011

MERCI TAÏWO !!!

FINALE DE LA COUPE DE LA LIGUE 2011: MARSEILLE 1-0 MONTPELLIER. L'O.M. CONSERVE SON TROPHEE!!!!

 

coupe%20de%20la%20ligue.jpg

Comme une cocotte minute trop longtemps restée sur le feu, le Stade de France a explosé. D'une frappe rageuse à dix minutes du coup de sifflet final, Taye Taïwo a offert une deuxième Coupe de la Ligue d'affilée à Marseille aux dépens de Montpellier (1-0). Le latéral gauche pourra quitter le club à la fin de la saison avec le sentiment du devoir accompli.

Jamais aucune équipe n'avait réussi à conserver ce trophée. L'année dernière, sa victoire au Stade de France avait propulsé Marseille dans une formidable dynamique de succès qui lui a valu de remporter le titre de champion de France quelques semaines plus tard. Toute la cité phocéenne rêve désormais de voir le scénario se repéter.

Marseille sait en tous cas mettre à l'épreuve le coeur de ses dizaines de milliers de supporteurs qui avaient convergé vers Saint-Denis. Sévèrement accueillis par des Montpelliérains très agressifs en début de match, les joueurs de Didier Deschamps ont longtemps cru la soirée maudite.

La sortie sur blessure de Stéphane Mbia (7e) puis la frappe sur le poteau de Valbuena (32e) laissaient augurer d'une soirée où tout tourne mal. Suppléant de Jourdren dans le but Montpelliérain, Pionnier tenait son équipe du bout de ses gants en détournant le coup franc de Lucho (19e) ou la tête d'André Ayew (46e). Montpellier de son côté voyait Mandanda s'interposer du pied devant Sahi (22e) puis stopper en deux temps une frappe de Jeunechamp (35e).

Le spectacle n'était pas franchement au rendez-vous sur le terrain mais le public de Saint-Denis offrait une belle opposition où les poumons marseillais ont pris sensiblement le dessus. L'avantage du nombre en somme. Une nouvelle tête à côté d'Ayew (59e) faisait se lever les supporteurs marseillais de dépis. Mais Taïwo leur redonnait l'occasion de bondir pour ne plus jamais s'assoir.

Avec douze trophées dans les coupes nationales (10 Coupe de France, 2 de la Ligue), Marseille est désormais recordman en France devant le PSG (11). Mais pas certain que cette nouvelle statistique suffise à rassasier les Marseillais. La bande à Deschamps se lance désormais dans la course derrière Lille pour arracher un deuxième doublé de rang. Les Nordistes sont prévenus, ce Marseille là a très faim et n'aime pas laisser de restes.

www.leparisien.fr    

Les notes des joueurs de Marseille:

MARSEILLE_TAIWO_230309.jpg

L’homme du match : Taïwo (6) :

plutôt discret durant la rencontre, Taye Taiwo s’est contenté de bien défendre et n’a que très rarement pris son couloir. Mais à la 81e minute, le Nigérian va faire basculer la rencontre puisqu’il va inscrire le seul but de la rencontre sur une belle frappe du droit.

Mandanda (6) :

un match impeccable du capitaine marseillais. Impérial sur ses interventions, Mandanda n’a jamais failli et a parfaitement rassuré sa défense.

Fanni (6) :

peu en vue en première période, le latéral droit de l’OM va monter en puissance par la suite pour livrer une copie correcte sans plus en se battant sur tous les duels.

Heinze (6) :

l’expérience et la grinta de Gaby Heinze ont encore été très importantes pour Marseille ce soir. Jamais réellement mis en danger par les offensives montpelliéraines

Diawara (5) :

le roc sénégalais n’a guère été mis en danger durant le match. Il a malgré tout fait parler sa puissance et son impact physique pour prendre le dessus sur Olivier Giroud.

Taiwo (6) :

voir ci-dessus

M’Bia (non noté) :

très rapidement remplacé par Charles Kaboré(6) dès la 6e minute de jeu après un choc. Le milieu burkinabé a parfaitement tenu son rôle de sentinelle devant la défense. Appliqué à ratisser le maximum de ballon, Kaboré a fait le métier et a prouvé qu’il pouvait être bien plus qu’un simple remplaçant.

Cheyrou (6) :

nouvel homme fort dans le dispositif de Didier Deschamps, Cheyrou a tenté d’orienter le jeu de son équipe. Mais face à un milieu de terrain héraultais bien regroupé, le milieu phocéen s’est bien battu et s’est contenté de faire sortir le ballon proprement, ce qu’il a réussi à faire le plus souvent.

Lucho Gonzalez (4) :

une nouvelle fois transparent. En grande difficulté au sein du milieu de terrain ultra renforcé, l’Argentin a bien tenté de se mettre en valeur, mais Lucho a beaucoup couru dans le vide sans rien apporter au jeu. Remplacé par Abriel (84e)

Valbuena (6,5) :

une bonne première période et un retour au premier plan pour petit vélo qui était à la recherche du second souffle depuis son retour de blessure. Pas toujours heureux dans ses choix, sa rage de vaincre et sa pugnacité lui ont permis d’apporter le danger dans la surface adverse. Remplacé par Jordan Ayew(90e).

Ayew (6) :

placé sur le flanc gauche en début de match, le Ghanéen a joué souvent dans l’axe, laissant son côté à Gignac. Peu en vue dans le jeu, Ayew s’est offert deux belles occasions de la tête.

Gignac (5) :

beaucoup d’engagements et un bel état d’esprit du côté d’APG. Placé en pointe par Didier Deschamps, ce dernier va évoluer sur tout le front de l’attaque. S’il a distillé de nombreux centres, il a prouvé par son placement sur le terrain qu’il ne veut visiblement pas évoluer en pointe. Dommage, car son positionnement n’a pas aidé l’OM à porter le surnombre dans la surface de réparation montpelliéraine.

www.footmercato.fr

22/04/2011

LE REAL MADRID PRIVE DE COUPE D'ESPAGNE!!!

copa_del_rey.gif

Mercredi soir, le Real Madrid a remporté la Coupe d'Espagne face au Barça, victoire 1 à 0 durant les prolongations, mais le club n'a pas conservé le trophée bien longtemps... En effet, SERGIO RAMOS a commis une grosse boulette. A l'issue de la rencontre, les joueurs du REAL ont défilé dans les rues madrilènes, juchés sur un autobus, pour partager la victoire avec la foule de supporters. Et Sergio Ramos a eu la bonne idée de brandir à son tour le trophée, la Coupe du Roi, à l'avant du bus, pour la montrer à la foule en délire. Mais sans doute était-il trop fatigué pour maîtriser le trophée, qui pèse pas moins de 15 kilos...et la Coupe lui a échappé des mains pour se fracasser sur l'asphalte, devant le bus madrilène. Et ce dernier n'a pu l'éviter et lui a roulé dessus!!!

Sergio-Ramos-dropped-Copa-del-Rey-trophy-under-moving-bus.jpg

Pauvre Sergio RAMOS! Voilà 18 ans que le REAL attendait de fêter cet événement sportif, et voici que le club s'est vu la Coupe retirée... Brisée en au moins une dizaine de morceaux, la Coupe a en effet été récupérée par la fédé espagnole pour réparations. Pour combien de temps? Espérons que le REAL n'attendra pas 18 berges pour récupérer le trophée! 

Copue cassée.jpg

En effet, comme nous le signale Eric dans son commentaire, le bijoutier madrilène, Federico ALEGRE, qui a réalisé le trophée, avait prévu une copie au cas où... Il savait très bien qu'il y avait Sergio Ramos dans les rangs des merengues, dont le QI est proche de celui de l'holothurie. Ainsi le Real de Madrid a pu remplacer le trophée original par une copie qui était visible dans la vitrine du club vendredi matin. "Je suis arrivé à Bernabeu deux minutes avant le bus de l'équipe. J'en ai toujours une supplémentaire (coupe) avec moi au cas où il arrive un imprévu, que le roi n'ait rien à offrir par exemple. Le trophée de secours était prêt depuis longtemps", a encore expliqué le bijoutier.

21/04/2011

SEMPRE ENDAVANT MAI MORIREM (*)

(*)Toujours en avant, jamais nous ne mourrons.

"LA CATALOGNE, CE N'EST PAS L'ESPAGNE"

Voila ce que nous pouvions lire sur les banderoles de certains supporters du Barça, hier soir, en finale de la Coupe d'Espagne, contre le Real Madrid. Vous connaissez déjà le résultat, les madrilènes ont soulevé le trophée suite à une rencontre émaillée de nombreux coups-francs, de coups bas, un spectacle pas toujours à la hauteur de l'événement...

Mais alors pourquoi ces fameuses banderoles??? Parce qu'il existe une franche rivalité entre la CATALOGNE et le reste de l'ESPAGNE, surtout la Castille et le pouvoir central incarné par la capitale, Madrid. Certains réclament l'INDEPENDANCE pure et simple de la CATALOGNE, qui est déjà une région autonome en Espagne depuis 2006 quand les pouvoirs de son Conseil ont été affirmés...

Il existe même une équipe nationale de Catalogne, née en 1904. Son premier match sérieux l'opposera à la France, en 1912, avec une cuisante défaite par 7 à 0 (Victoire des "Bleus"). Quelques joueurs actuels de l'équipe de Catalogne jouent (ou ont joué) aussi dans la sélection espagnole: Carles PUYOL, Gerard PIQUE, XAVI, Cesc FABREGAS, BOJAN, ...Le sélectionneur actuel n'est autre que Johan CRUYFF. D'ailleurs son fils Jordi a porté 9 fois les couleurs catalanes, autant que le maillot des Pays-Bas...

Alors, si la Catalogne, ce n'est pas l'Espagne, pourquoi alors jouer la Coupe du Roi...d'Espagne??? En tout cas, hier, le Barça n'a pas fait son maximum pour la gagner.

Pour en savoir plus sur l'Equipe Nationale de Catalogne:http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quipe_de_Catalogne_de_football