Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/06/2011

16 JUIN 2011: A.G. DE L"ASSO 34

A.G. ASSO 34

L'ASSEMBLEE GENERALE DE L'ASSO 34 AURA LIEU LE JEUDI 16 JUIN 2011, A 18 HEURES 30, SALLE MAFFRE A CREISSAN (Salle située à proximité du square Alban Calmel).

PRESENCE DE TOUS LES DIRIGEANTS ET ENTRAÎNEURS INDISPENSABLE.

TOUS LES LICENCIES DU CLUB ET LEURS PARENTS SONT INVITES A PARTICIPER A CETTE REUNION.

14/06/2011

ASSEMBLEE GENERALE DE L'ASSO 34 LE 16 JUIN 2011

A.G. ASSO 34

L'ASSEMBLEE GENERALE DE L'ASSO 34 AURA LIEU LE JEUDI 16 JUIN 2011, A 18 HEURES 30, SALLE MAFFRE A CREISSAN (Salle située à proximité du square Alban Calmel).

PRESENCE DE TOUS LES DIRIGEANTS ET ENTRAÎNEURS INDISPENSABLE.

TOUS LES LICENCIES DU CLUB ET LEURS PARENTS SONT INVITES A PARTICIPER A CETTE REUNION.

02/05/2011

BLAQUART EST D'EQUERRE...

 

Francois-Blaquart_pics_390.jpg

 

Dérive raciste à la F.F.F. ???

Football: la FFF imposerait des quotas ethniques à la formation

Les dirigeants du football français, dont le sélectionneur Laurent Blanc, ont approuvé début 2011 le principe de quotas officieux dans les centres de formation et les écoles de foot du pays, accuse jeudi Mediapart.

Selon le site internet d'information, qui cite "des sources" à la Fédération française de football (FFF), des consignes ont été données par la Direction technique nationale (DTN) pour que le taux de jeunes footballeurs français d'origine africaine ou maghrébine soit limité à 30% lors des épreuves de sélection.

Laurent Blanc a démenti avoir approuvé cette mesure.

Par la voix de son chef de presse, Philippe Tournon, le sélectionneur de l'équipe de France s'est dit "indigné" des accusations de Mediapart.

Il "dément formellement qu'il ait pu cautionner des sélections basées sur des critères ethniques ou de couleur", a dit Philippe Tournon. "Cela est contraire à sa philosophie de vie, lui qui est hostile à toute discrimination", a-t-il ajouté.

Selon Mediapart : "Des consignes ont été données en ce sens ces dernières semaines à différents responsables de centres de formation, notamment l'Institut national français (INF), à Clairefontaine (Yvelines), où a été formée depuis 1988 une partie de l'élite du foot français."

Le site d'information met également en cause le nouveau responsable de la DTN, François Blaquart.

"François Blaquart (...) et d'autres dirigeants de la DTN ont proposé à plusieurs reprises lors de réunions officielles la planification d'une discrimination concernant les jeunes joueurs prometteurs et obtenu gain de cause", écrit Mediapart.

"Le chiffre de 30% a même été avancé, le 18 janvier 2011, par le directeur technique lors d'une réunion de la DTN."

Laurent Blanc a à plusieurs reprises appelé de ses voeux une réforme du système de détection et de formation des futurs talents du football français, en estimant que les capacités physiques avaient été à tort privilégiées par rapport à la technique et à la créativité des joueurs.

Pascal Liétout ( www.boursier.com )

En attendant, la Ministre des Sports, Chantal JOUANNO a décider d'ouvrir une enquête au sein de la FFF, et surtout, François BLAQUART, qui dépend du ministère, a été démis de ses fonctions. Et pour l'instant, la FFF cherche qui est la taupe et annonce qu'elle croit savoir qui c'est.

La colère de Lilian THURAM:

Dimanche matin, dans Téléfoot, c'est Lilian Thuram qui a évoqué la polémique, la qualifiant de "scandale. Le champion du monde 98 a rappelé, à juste titre, que la binationalité était un "faux problème puisque les meilleurs joueurs seront toujours retenus par la France", avant d'analyser: "Quand vous avez une mauvaise réflexion au départ, vous finissez par donner une mauvaise réponse. Il y a quelque chose de malsain. On parle quand même d'enfants de 12 ou 13 ans qui seraient jugés sur leur double nationalité. Quand est-ce qu'on va sortir de ces préjugés sur les couleurs de peau, comprendre que ce n'est pas parce que vous êtes noir que vous courez plus vite, ou que vous êtes moins intelligent?"

Quels binationaux sont visés ???


D'après les révélations de Médiapart, les responsables DTN de la FFF sont particulièrement gênés par les binationaux formés dans les centres de formation de l'hexagone qui partent jouer dans les équipes nationales d' Afrique du Nord et d'Afrique noire (anciennes colonies françaises en majorité...). Donc, on fixerait des quotas seulement pour les Arabes et les Noirs... Cette polémique amène d'autres pistes de réflexion: imposera-t-on aussi des quotas pour les joueurs qui viennent des DOM-TOM, qui sont des territoires de la République Française où l'on naît Français ? Marius Trésor, Jacques Zimako, Pascal Vahirua, Lilian Thuram, par exemple, venus des DOM-TOM ont porté les couleurs de l'équipe de France. On oublie aussi que le football a toujours été un vecteur d'intégration des enfants issus de l'immigration, Djorkaëff, père et fils, Raymond Kopa, Michel Platini, Manu Amoros, Luis Fernandez, Zinédine Zidane ou encore Mario Zatelli, Victor Zwunka ou Yves Triantafilos. Alors, pourquoi éviter de parler aussi des binationaux européens ou sud-américains ??? Higuain aurait pu jouer pour les Bleus. Et celà semble moins embarasser le DTN que des binationaux aillent jouer pour les équipes nationales de Suisse, du Portugal, de Pologne ou du Luxembourg, par exemple...Non, ici, il semblerait que seuls les Arabes et les Noirs soient visés. A méditer...