Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/01/2011

MEILLEURS VOEUX

BONNE ANNEE 2011

Les dirigeants et éducateurs de l'ASSO 34 sont heureux de vous présenter leurs meilleurs voeux pour la nouvelle année. Que les gamins et les moins jeunes du club continuent à prendre beaucoup de plaisir dans la pratique du football! Bonne année à toutes et à tous!!!

26/11/2010

SO FOOT N°81 NOVEMBRE 2010

Ce mois-ci SO FOOT nous entraîne dans les profondeurs du plus mad des clubs de MANCHESTER: MANCHESTER CITY...où tout le monde se lève pour TEVEZ! Avec de superbes portraits de supporters qu'on dirait sortis d'un autre âge, le profil de Roberto MANCINI coach des Citizens, la découverte du "Magic Johnson du club, ADAM JOHNSON, et une escapade aux EMIRATS ARABES UNIS pour essayer le CHEIKH d'ABOU DHABI, le "Sheikh Yerbouti???", proprio du club.

Et SO FOOT nous amène en pleine forêt amazonienne pour assister au plus beau tournoi amateur du MONDE: le PELADAO à MANAUS, où les gonzesses aux formes rebondies sont plus nombreuses que les joueurs.

AUTRES REPORTAGES: Gerard PIQUE nous fait deux V page 33; un arbitre ripou pique du nez page 27; des bimbos dans les pages roses; le frère de Nicolas, Julien ESCUDE en Bleu; Un superbe hommage au plus célèbre supporter de l'O.M. de tous les temps, PATRICE DE PERETTI, dit "DEPE"..

Et puis Maurice, ça c'est pour toi: Pierre LA POLICE se fout de la gueule des supporters des gradins dauphinois à la dernière page.

SO FOOT N°81, 3€ 50, tout bénef si tu cours vite...

27/10/2010

LA LIGUE MET LE RACISME HORS-JEU

LA DERNIERE JOURNEE DE DH ETAIT CONSACREE A LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS

Dans le cadre d'une opération visant à lutter contre le racisme, organisée du 14 octobre au 26 octobre par la Fédération Européenne (l'UEFA), la Ligue Languedoc-Roussillon avait mis en place un protocole particulier à l'occasion des matches de DH disputés le week-end dernier. Lors de l'entrée des équipes, chaque joueur tenait un enfant par la main. Les gamins portaient l'équipement du club et étaient munis d'un carton rouge symbolisant la lutte contre le racisme. Avant le coup d'envoi, les deux capitaines étaient également conviés à lire un message d'appel à la fraternité.

Hasard du calendrier, cette opération intervenait quelques jours à peine après les chants racistes entonnés à l'encontre de Samuel ETO'O lors du match Cagliari - Inter Milan. L'occasion d'aller à la rencontre des joueurs régionaux pour savoir si, eux aussi, ont été victimes de débordements. "Honnêtement non, répond l'avant-centre d'origine marocaine de Poussan, Jaouad Ragueragui. Je n'ai jamais eu de problème de ce côté-là. Je ne pense pas que nous soyons touchés par ce genre de choses dans la région".

Pour Adama Ouattara, milieu de terrain malien de Paulhan, les propos sont un peu différents: "Ca arrive d'entendre des "sale noir" ou "sale Bounty" de la part de l'adversaire ou du public. Maintenant, je crois que c'est plus de la frustration quand l'adversaire perd". En tout cas, le milieu paulanhais prend cela avec beaucoup de recul et de philosophie: "Je pars du principe que quand un adversaire me dit ça, c'est que je fais un bon match. Certains de mes équipiers le vivent plus mal que moi. Je n'y prête pas attention, mais c'est important de rappeler que le racisme existe, qu'il ne faut pas qu'il se banalise". Le sentiment est le même chez Ragueragui: "Le racisme n'a pas sa place dans les stades. Maintenant, il faut faire attention de ne pas généraliser. Ce n'est pas parce qu'un ou deux imbéciles veulent "foutre le bordel" qu'on doit mettre tout le monde dans le même sac".

Concernant le match Cagliari -Inter, si Outtara assure "que cela l'aurait motivé encore plus", Ragueragui aurait, lui, préféré "qu'on arrête le match".

ARTICLE SIGNE PAR ERIC PLANE, PARU DANS MIDI-LIBRE, NOTRE QUOTIDIEN REGIONAL, CE MERCREDI 27 OCTOBRE 2010. www.midibre.com

Article intéressant que je me suis permis de recopier pour notre Blog et qui me rappelle certains "mauvais souvenirs"... Des injures racistes proférées à l'encontre d'un joueur de couleur chez les Débutants lors d'un plateau. Un joueur adversaire n'arrêtait pas de l'appeler "chocolat"...Ce que signalai alors à l'entraîneur adverse, qui ne fit rien. Même "l'arbitre" n'a pas jugé utile de sortir ce jeune joueur aux idées déjà bien "formatées". Puis lors d'un match en catégorie Benjamin, alors que nous comptions une fille dans notre équipe, celle-ci a longtemps été victime de propos injurieux de la part d'un défenseur. Cette fois là, l'arbitre a invité le joueur à quitter le terrain, ce que l'entraîneur adverse a eu du mal à encaisser. Et pour finir, notre jeune championne, qui jouait en attaque, a planté deux buts pour faire fermer le clapet à ses adversaires ! Mais, dans le football animation, il existe aussi des éducateurs fort pédagogues, intelligents, qui pensent d'abord à faire partager leur passion du football auprès des jeunes enfants, ce qui est largement le cas dans le secteur Béziers-Ouest où les équipes ont l'habitude de se rencontrer avec un bel esprit. Et je me souviens, il me semble que c'était dans les rangs de Colombiers VIA DOMITIA, qu'un éducateur faisait jouer un enfant handicapé. Voilà ici toute la noblesse de cet éducateur, que je tiens à saluer ici. Et il n'en va pas de même chez certains entraîneurs de BEZIERS-MEDITERRANEE, qui semblent prendre du plaisir à voileurs joueurs casser, voire blesser, leurs adversaires, tout pour la "gagne" mais rien dans la tronche. Ce genre d'équipe qui profane les lois et l'esprit du jeu devrait être radié de tout championnat.