Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/04/2012

QU'IL EST GENTIL, BRANDAO !!!!!!......

Brandao-titre-l-OM_full_diapos_large.jpg

SAINT-DENIS (AP) — Grâce à un but tardif (105e minute) du Brésilien Brandao , l'Olympique de Marseille a conservé la Coupe de la Ligue et mis fin à une série de douze matches sans victoire en battant (1-0 après prolongation) l'Olympique Lyonnais en finale, samedi soir au Stade de France.

Brandao, déjà auteur de six buts en sept matches de Coupe de la Ligue, a profité d'une erreur du jeune défenseur lyonnais Samuel Umititi pour venir tromper Hugo LLoris et offrir à l'OM sa troisième victoire dans la Coupe de la Ligue après ses succès de 2010 et 2011.

En perdition en championnat (9e) et éliminé de la Coupe de France, Marseille remporte ainsi le seul titre à sa portée et sauve sa saison en obtenant un billet pour la Ligue Europe. Décevant tout au long d'une finale qui n'aura pas du tout tenu ses promesses, Lyon aura une nouvelle chance de remporter un trophée cette année à l'occasion de la finale de la Coupe de France, dans deux semaines face aux amateurs de Quevilly.

"C'est pas un soulagement c'est un immense bonheur mais c'est des titres très difficiles", a souligné Didier Deschamps, l'entraîneur marseillais au micro de France 2. "Je pense que depuis trois ans que je suis là avec mon staff, le mérite en revient aux joueurs mais c'est le sixième titre que l'on gagne et cela personne ne pourra nous l'enlever".

Les deux formations étaient extrêmement tendues au coup d'envoi et le premier quart d'heure était haché par les coups de sifflets de l'arbitre, Stéphane Lannoy. Le premier carton jaune fleurissait dès le quart d'heure de jeu et était brandi à la face du milieu de terrain défensif marseillais Alou Diarra. Quelques minutes plus tard c'était au tour du Lyonnais Jimmy Briand d'être averti (23e).

Aux fautes succédaient les erreurs techniques. Elles empêchaient les deux formations de développer leur jeu et d'offrir un peu de spectacle. Aucune occasion ne survenait avant la pause, histoire de réveiller les travées endormies du stade de France. Tout juste avant le retour aux vestiaires un petit frisson était passé dans le dos des défenseurs Phocéens sur une frappe manquée de Michel Bastos sur laquelle Bafétimbi Gomis s'était jeté dans une vaine tentative de redresser la trajectoire de la balle (41e).

Le rythme du match s'accélérait aux abords de l'heure de jeu et à l'initiative de Marseille. L'OM se procurait une demi-occasion quand une incompréhension entre le défenseur lyonnais Dejan Lovren et son gardien Hugo LLoris était proche de profiter à André Ayew (59e). Deux minutes après, Mathieu Valbuena décochait une frappe enroulée qui manquait la cible d'assez peu (61e). Enfin, Marseille se procurait la première véritable occasion du match quand une reprise de la tête de Morgan Amalfitano échappait aux bras de Lloris pour terminer sa course sur le montant( 65e). Lyon répliquait par une tête de Gomis, à la réception d'un corner de Kim Källström, qui fuyait le cadre (85e).

La prolongation était accueillie par les sifflets du public. Les premières minutes étaient dominées par Lyon. C'est pourtant dans cette période que Marseille ouvrait la marque. Suite à un bon travail de Benoît Cheyrou, Brandao qui venait de rentrer en jeu profitait d'un mauvais contrôle de Samuel Umtiti, il contournait le défenseur lyonnais avant d'adresser une frappe en angle fermé qui passait entre les jambes de Lloris (105e).

A l'entame de la deuxième période de la prolongation Marseille avait une occasion de tuer le match quand, sur un centre d'Amalfitano, André Ayew reprenait de la tête, obligeant LLoris à un arrêt difficile (106e).

Lyon qui n'a rien gagné depuis 2008 et espérait mettre un terme à cette disette semblait, pourtant, se résoudre à son sort. Les Lyonnais jouaient même la dernière minute du match à dix après l'expulsion de Lovren qui avait reçu un deuxième carton jaune (120e). AP

coupedelaligue3.jpg

Grâce à ce troisième trophée en Coupe de la Ligue, l'O.M. jouera en Coupe d'Europe la saison prochaine, en Europaligue, ce qui devrait apporter des recettes au club Phocéen. Sans compter, tout de même, les recettes de la campagne de Marseille en Champions League cette saison. Même si le parcours de l'Olympique de Marseille est délicat en championnat, les Dirigeants peuvent s'appuyer sur de nouvelles entrées d'argent pour peut-être renforcer l'effectif du club. Tout en gardant Evaeverson Lemos da Silva dit Brandão, qui fait du bien au club depuis son retour en grâce... Finalement, qu'il est sympa ce joueur, pour l'Olympique de Marseille !!!

Les commentaires sont fermés.