Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/08/2011

RESULTATS DEUXIEME JOURNEE DE LIGUE 1

 A l'occasion de la 2e journée de L1, Ajaccio emmené par Ochoa est passé près de l'exploit face à Lyon et Lisandro pas vernis (1-1), St-Etienne, Toulouse et Caen en profitent pour s'échapper, Bordeaux a ramené un point au forceps de Lorient (1-1)...

 

Lisandro n'a pas eu de chance avec les poteaux ni avec Ochoa

Lors des premiers matchs de cette 2e journée de Ligue 1, Ajaccio a failli créer une énorme surprise à Gerland mais a finalement été rejoint par Lyon (1-1). Idem à Rennes où le PSG avait ouvert la marque avant de concéder le nul (1-1), ainsi qu'à Lorient, où les Merlus à onze contre dix ont craqué dans les dernières minutes face à Bordeaux (1-1).

Déjà vainqueurs lors de la première journée, Saint-Etienne et Toulouse ont confirmé en dominant Nancy (1-0) et Dijon (2-0), tandis que Caen est allé s'imposer à Sochaux (1-2). En soirée, Valenciennes et Brest n'ont pas honoré le Hainaut de la meilleure des manières (0-0).

Lyon mal récompensé (Lyon 1-1 Ajaccio)

A trois jours de son barrage aller de Ligue des Champions, l'Olympique Lyonnais a concédé le nul face à l'AC Ajaccio à Gerland (1-1). Ennuyeux sur le plan comptable et pour la confiance, mais pas sur le contenu. Les Rhodaniens ont en effet largement dominé les débats et touché quatre fois les montants ! Lisandro trouvait deux fois le poteau en quelques secondes (8e), puis l'attaquant argentin butait sur Ochoa (10e), dans un grand soir ! Pas de réussite, mais l'OL s'installait solidement dans le camp corse et se procurait régulièrement des occasions dangereuses. Pour sa première titularisation à la pointe de l'attaque ajaccienne, Ilan était de son côté sevré de munitions.

Sur un corner de Bastos, Briand marquait même de la tête mais l'arbitre refusait le but pour une faute de Lovren (24e). Finalement, Ajaccio a souffert et assénait un coup de massue après la pause. Sur sa première occasion, Sammaritano devançait la recrue lyonnais Koné pour reprendre victorieusement le centre de Kinkela (58e, 0-1). Dans la foulée, Gomis touchait la transversale à son tour d'une reprise canon (60e). A force d'essayer, l'OL était finalement récompensé. Pjanic déposait son centre sur la tête de Lisandro, enfin récompensé (82e, 1-1). En fin de match, Pjanic touchait encore le poteau…

Paris progresse mais devra patienter (Rennes 1-1 PSG)

Le PSG a cru tenir la victoire au stade de la Route de Lorient, avant de céder dans les dernières minutes face au Stade Rennais (1-1). Pour plus d'informations sur ce match..

Les Verts ne brillent pas mais engrangent (St-Etienne 1-0 Nancy)

L'AS Saint-Etienne s'est imposée in extremis face à l'AS Nancy-Lorraine au stade Geoffroy Guichard, après avoir pourtant largement dominé la rencontre. Mais face à une équipe lorraine bien regroupée, les coéquipiers de Sinama-Pongolle ont peiné à trouver les intervalles et à déstabiliser leur adversaire. Un tir de Sako ébranlait toutefois le poteau, puis un coup-franc de Sinama était sorti sous sa barre par Gregorini (40e).

Même scénario après la pause. Le Chaudron commençait à bouillir d'impatience face à l'incapacité de ses protégés à trouver la solution. Car malgré la révolte sonnée par Batlles (entré à la place de Sinama) dans le dernier quart d'heure, Sako (76) puis Aubameyang (80) ne parvenaient pas à tromper Gregorini. Finalement, sur un coup franc de Batlles (encore lui) dévié par Clément, Marchal trouvait enfin la lumière à bout portant (88e, 1-0).

Le TFC au sommet (Toulouse 2-0 Dijon)

Le FC Toulouse a engrangé une deuxième victoire en deux matchs en s'imposant face au Dijon FCO au Stadium, et s'installe en tête de la Ligue 1. Face à une équipe dijonnaise à la défense largement remaniée, gardien compris, suite à la lourde défaite face à Rennes (1-5) le week-end dernier, les Toulousains ont rapidement mis la main sur le match et menacé le but du promu. Sous l'impulsion de Sissoko très en vue, le TFC se procurait plusieurs occasions et menaçait d'ouvrir le score à tout moment. Mais à la demi-heure, une tête de Thil juste au dessus (30e) jetait un froid et sonnait la baisse de régime des Toulousains.

Après la pause, le TFC reprenait sa marche en avant, se procurait toujours autant d'occasions mais le jeune gardien Reynet réalisait des miracles. Bulut délivrait finalement les Violets en inscrivant son premier but sous ses nouvelles couleurs, après avoir éliminé le gardien de Dijon (71e, 1-0). Puis Machado doublait la mise sur un penalty consécutif à une faute de Varrault sur Tabanou (85e, 2-0).

Bordeaux au courage (Lorient 1-1 Bordeaux)

L'affaire semblait une nouvelle fois mal embarquée pour Bordeaux au Moustoir. Menés à dix contre onze, les Girondins ont finalement accroché le match nul (1-1) grâce à un but du revenant Henrique. Dès les premières secondes, les Merlus ont mis le feu dans la surface bordelaise avec Quercia et Monnet-Paquet qui se gênaient face à Carrasso (3e). Battus le week-end dernier, les Girondins sonnaient la révolte par Plasil, d'une belle frappe parée par Audard (8e). Mais après quelques minutes d'embellie, les Lorientais reprenaient le contrôle du ballon. Carrasso s'interposait face à Monnet-Paquet (26e).

Dangereux offensivement, les Merlus affichaient toutefois des largesses en défense dont Ciani n'a pu profiter, seul face à Audard (45e). Après la pause, le résultat demeurait indécis avec des situations de part et d'autres. Puis Sertic était exclu pour un second jaune logique (79e). Un tournant, car dans la foulée, Jouffre tentait sa chance avec succès à l'entrée de la surface (81e, 1-0). Mais alors que le sort du match semblait scellé, Henrique légèrement hors jeu égalisait de la tête sur un coup franc de Plasil (90e+1, 1-1). La dernière victoire de Lorient à domicile remonte au 19 février dernier… face aux Girondins.

Caen rejoue le tube de l'été (Sochaux 1-2 Caen)

Comme la saison passée, Caen réussit un début de saison canon. Le FC Sochaux en a fait les frais à Bonal (1-2). Les Sochaliens ont démarré la partie au petit trot et laissé l'opportunité aux Normands de tenter leur chance. Sur une contre-attaque, Hamouma devançait les défenseurs et croisait sa frappe hors de portée de Richert (15e, 0-1). Pas de quoi réveiller les Lionceaux qui ont balbutié leur jeu et peiné à trouver les attaquants. Après la pause, Sochaux haussait le ton mais Frau en profitait pour doubler la mise suite à un centre d'Hamouma (très en vue ce soir) remisé par Traoré (66e, 0-2). Un coup dur pour les Lionceaux qui n'ont pourtant pas lâché et ont mérité de réduire le score par Boudebouz d'une reprise de volée magistrale (90e, 1-2).

Le Hainaut espérait mieux pour son baptême (VA 0-0 Brest)

Le Valenciennes FC n'a pas réussi à prendre la mesure du Stade Brestois au stade du Hainaut (0-0). Pour son premier match officiel dans sa nouvelle enceinte, VA a certes dominé la première période territorialement et dans la conquête du ballon, mais n'a pas réussi à déborder le bloc compact des Bretons qui procédaient en contre-attaque et attendaient leur heure. Après la pause, Valenciennes accélérait mais Elana repoussait les tentatives de Mater puis Pujol (48e). VA maintenait sa domination, mais ne parvenait toujours pas à concrétiser. A ce jeu-là, Brest se devait de tenter le hold-up, mais le coup franc de Grougi était détourné sur sa ligne par Penneteau (85e).

Suite et fin de la 2e journée de Ligue 1 dimanche avec trois rencontres au programme : Auxerre – Marseille, Evian TG – Nice (17h) et Lille – Montpellier (21h).

 

Les commentaires sont fermés.