Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/07/2011

MONDIAL FEMININ: LES FRANCAISES LA TÊTE HAUTE !!! BRAVO POUR LEUR PARCOURS

Les Françaises doivent se contenter de la 4e place du Mondial allemand. Mais cela reste un très beau parcours, qui a fait la promotion du football féminin en France.

SUÈDE 2 -FRANCE 1 A Sinsheim, Rhein-Neckar Arena.

Mi-temps : 1-0.Spectateurs : 25 475.

Arbitre : K. Seitz (É-U).

Buts pour la Suède : Schelin (29e), Hammarström (81e).

But pour la France : Thomis (56e).

Exclusion pour la Suède : Oqvist (68e).

SUÈDE : Lindahl - Svensson, Larsson, Rohlin, Thunebro - Dahlkvist, Fischer (Sembrant, 73e), Forsberg (Hammarström, 62e), Sjogran - Schelin, Oqvist.

FRANCE :Sapowicz (Deville, 32e) - Franco (Pizzala, 84e), Georges, Renard, Bompastor - Bussaglia, Soubeyrand - Abily, Necib (Thomis, 32e), Thiney - Le Sommer.

L’équipe de France féminine a été battue 2-1 par la Suède hier à Sinsheim et doit donc se contenter de la quatrième place du Mondial allemand, au cours duquel elle aura néanmoins beaucoup grandi et décroché une qualification historique pour les JO de 2012 à Londres.

Le titre honorifique de meilleure nation européenne de ce Mondial revient donc à la Suède, qui aura su inscrire un deuxième but magnifique, signé Hammarström (81e), au moment où l'équipe jouait à 10 et où les Bleues, comme presque à chaque match, avaient pris le dessus.

Auparavant, les joueuses de Bruno Bini, le coach national, qui avait choisi de titulariser Corine Franco, Wendie Renard et Eugénie Le Sommer, n’avaient pas semblé dans un très grand jour et leur première période avait été parasitée par un déchet technique auquel elles n’avaient pas habitué. Les quatre Lyonnaises alignées en défense étaient en outre terriblement gênées par un poison qu’elles connaissent pourtant par cœur : Lotta Schelin, la talentueuse avant-centre de l’OL et de la Suède. Très logiquement, c’est elle qui ouvrait le score après un appel à la limite du hors-jeu (29e).

La gardienne Bérangère Sapowicz se blessait sur l’action et terminait sur une civière et en larmes ce Mondial qui n’aura vraiment pas été le sien. Pour couronner cette 29e minute maudite, Louisa Necib, également blessée, devait elle aussi sortir et laisser sa place à Elodie Thomis. Cette dernière égalisait en début de 2e mi-temps d’un tir au ras du poteau, concrétisant la bonne période française.

Oqvist expulsée pour des coups de pied sur Bompastor, le destin semblait pencher en faveur des Bleues. Mais la partie basculait finalement en faveur des Scandinaves sur un corner mal renvoyé et ponctué par une frappe en pleine lucarne d’Hammarström.

Les commentaires sont fermés.