Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/07/2011

MONDIAL FEMININ: LES BLEUES S'OFFRENT UNE DEMIE EN ALLEMAGNE !

La France s'est qualifiée samedi pour les demi-finales du Mondial allemand.

mondial-feminin-2011.png

Auteurs d'une prestation exceptionnelle, les Bleues se sont qualifiées aux tirs au but face à des Anglaises complètement dominées. Bruno Bini a décidé de faire confiance au même onze que face au Canada. Ainsi, en raison de la suspension de Bérangère Sapowicz, exclue face à l'Allemagne, c'est Céline Deville qui est titularisée dans les buts. En défense centrale, Sabrina Viguier a retrouvé sa place aux côtés de Laura Georges aux dépens de Wendie Renard. L'Angleterre a débuté dans son 4-2-3-1 habituel avec la meilleure buteuse de l'histoire du football féminin anglais, Kelly White, placée en soutien de l'attaquante de pointe Ellen White. En quête d'un ticket pour les Jeux Olympiques 2012, l'équipe de France n'a plus perdu face à la sélection anglaise depuis 1974. Les Bleues restent ainsi sur cinq victoires et cinq nuls face aux Anglaises. A la 88eme minute, l'égalisation de Bussaglia apparaît comme une juste récompense après les efforts fournis par les Bleues pour égaliser. D'autant que la victoire a finalement été au bout.

743240_francaises-et-anglaises-devant-les-buts-francais-en-quart-de-finale-du-mondial-feminin-de-football-le-9-juillet-2011-a-leverkusen.jpg




Le jeu
Pour la première fois de son histoire, la France rallie le dernier carré d'une Coupe du Monde féminine. Mais que ce fut dur ! En première période, les Bleues ont réalisé le match presque parfait. Mise à part une inattention en tout début de partie, les filles de Bruno Bini ont dominé leur sujet et n'ont pas laissé le moindre espace aux Anglaises. Asphyxiées, ces dernières ne sont pas passées loin d'encaisser un but sur trois belles occasions tricolores. Avec une bien meilleure circulation du ballon et un quatuor offensif en vue, la France a regagné les vestiaires avec de légitimes espoirs de victoire. En seconde période, la maladresse française devant le but s'est accentuée. Sur leur troisième occasion, les filles de Hope Powell ont ouvert le score sur l'un des seuls errements défensifs des Tricolores. Dès lors, une attaque-défense s'est mise en place et a débouché sur une égalisation presque inespérée de Bussaglia. A dix contre onze (K.Smith boitant bas), les Bleues ont dominé outrageusement les prolongations, les Anglaises attendant les tirs au but. L'histoire s'est finalement bien terminée pour les Bleues avec ce succès au bout du suspense. Mercredi soir, elles affronteront les Etats-Unis ou le Brésil pour rentrer encore un peu plus dans l'histoire de leur sport.

Les Anglaises
Dans les buts, BARDSLEY a réalisé une très belle prestation. Décisive à plusieurs reprises malgré un style très académique, elle a longtemps retardé l'échéance. En revanche, la défense anglaise a grandement souffert, à l'image de sa capitaine F.WHITE, rapidement en difficulté. Sur les côtés, YANKEY a manqué tout ce qu'elle a tenté tandis que CARNEY n'a guère été plus en réussite. Devant, E.WHITE n'a guère pesé lourd face à la solide défense tricolore. Elle a manqué d'ailleurs une grosse occasion lors des prolongations. Quant à la star anglaise, K.SMITH, elle est a l'origine de l'ouverture de la marque. Blessée avant la fin du temps réglementaire, l'attaquante britannique n'a pas été remplacée et a fini le match en boitant…

Les Françaises
Auteur d'une sortie décisive en début de match, DEVILLE s'est quelque peu rassurée. En difficulté dans les airs, elle est fautive sur le but anglais. GEORGES a sauvé son camp dans les premières secondes, avant de se montrer impériale par la suite. Touchée en première période après avoir heurtée un poteau, LEPAILLEUR a été très préciuese, à l'instar de BOMPASTOR. Les deux milieux défensives SOUBEYRAND et BUSSAGLIA ont constamment agressé leurs adversaires et ont lancé à merveille leurs attaquantes. La seconde a égalisé d'une frappe limpide en toute fin de match. NECIB ne s'est pas montrée décisive, malgré quelques beaux gestes. Sur les côtés, ABILY et THINEY ont beaucoup tenté leur chance de loin. Sans réussite. Mais elles ont pesé sur la défense anglaise. A signaler la très belle entrée de THOMIS (67eme), qui a dynamité l'attaque française. En pointe, DELIE a joué à merveille son rôle de pivot pendant une heure. Très disponible, elle a cependant baissé de pied en seconde période tranchante.

L'arbitre : Mme Palmqvist (SUE)
L'arbitre suédoise Mme Palmqvist a fait preuve de laxisme sur quelques tacles un brin trop appuyés de la part des Anglaises. Elle n'a pas eu besoin de prendre des décisions qui ont bouleversé la partie.

Les commentaires sont fermés.