Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/07/2011

MERCATO 366,5: CA S'EMBALLE A L'ASSO 34 !

PHILIPPE CHRISTANVAL A L'ASSO 34: CA DEVRAIT SE FAIRE....

Christanval.jpg

Les dirigeants de l'ASSO 34 ont sorti leur chéquier pour s'offrir les services secrets de Philippe CHRISTANVAL pour l'EURO symbolique. Défenseur polyvalent éternellement blessé, les restes de ses nombreux plâtres pourront servir pour tracer les terrains sur les stades de l'ASSO 34, où qu'il est venu mais pas que pour ça. "J'en avais vraiment marre de ventre des bijoux fabriqués en Chine dans cette banlieue pourrie de Londres", a-t-il annoncé à notre Président lors de la présentation au public la semaine prochaine dans les vestiaires du Stade de Puisserguier. Lassé par Fulham dont les dirigeants étaient lassés de ses nombreuses blessures, trouant le budget du club londonien par les livraisons hebdomadaires de plêtres et de straps nécessitant la location de gros transporteurs aériens, Philippe veut se relancer en terres cathares. "Rejouer au soleil me fait plaisir, et il y a pas mal de Chardonnay ici, ce qui est bon pour la rééducation". Il est venu à l'ASSO 34 pour "marquer les esprits et la mauvaise image de moi, notamment chez les Bleus. Mais moi, j'étais pas en Afrique-du-Sud, moi!" Il a raison. Avant de reprendre une dernière rasade de Chardonnay, Philippe Christanval s'est muni de ses béquilles pour faire ses premiers pas sur la pelouse... Hélas, de retour au Club-House, il s'est tombé une boutanche de Chardonney sur le gros orteil, ce qui risque de prolonger son temps de rééducation. "Grâce à lui, les médias vont s'intéresser à notre club", a certifié Jean-Jacques, "et in pourra toujours le mettre aux frites en attendant".

costinhax2.jpg

Les dirigeants de l'ASSO 34 sont chauds bouillants  sur d'autres dossiers, mais pas tant que ça quand même. Jérôme Leroy préférant Evian au Chardonnay, nos espoirs se portent désormais sur l'international portugais du Portugal, COSTINHA, qui s'ennuie en Suisse, au Servette. "C'est crevant la montagne, au moins c'est vous c'est plat, les terrains ne sont pas en pente, et c'est une bonne chose pour moi" a-t-il dit à son gobelet de Chardonnay parce que tout le monde écoutait Jean-Jacques à ce moment-là. Et il parle fort Jean-Jacques... Costinha de conclure:"Je suis donc prêt à payer moi-même pour jouer chez vous, auprès du grand Madonia" (On lui a fait croire que Mado est le demi-frère de Diego Maradona...) "et au moins en France, on n'a pas besoin de se crever à faire des trous dans le gruyère, car ils déjà fait", a ajouté Costinha d'un oeil malicieux en direction de la dernière bouteille de Chardonnay.

Après l'O.M., l'ASSO 34 est en train de fracasser le MERCATO en engageant deux joueurs nourris de volonté et appréciant les produits locaux.

Les commentaires sont fermés.