Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2011

L'ASSO 34 ENGAGE 4 EQUIPES AU TOURNOI DE CARLUS DU 1ER MAI 2011

Panneau Carlus.jpg

 

Carlus. Un tournoi de foot le 1er mai.

L'Association sportive Carlus-Rouffiac organise le traditionnel tournoi de foot du 1er mai sur le terrain de Carlus, dans le Tarn, à proximité d'ALBI. Ce tournoi en est à sa 13ème édition, c'est peu de dire qu'il a beaucoup de succès! En effet, l'accueil y est particulièrement chaleureux, dans une ambiance champêtre et sympathique. Les nombreux bénévoles du club de Carlus-Rouffiac donnent le maximum pour que ce tournoi soit une réussite. Encore merci aux dirigeants de ce club de nous accueillir encore cette année, où quatre équipes de notre club seront engagées. L'ASSO 34 a inscrit 4 équipes de notre école de football à ce tournoi, qui aura lieu à CARLUS, le 1er Mai 2011. Bonne chance à nos équipes, aux joueurs et aux entraîneurs qui les accompagnent, ainsi que les parents qui feront le déplacements pour encourager nos jeunes champions. Défendez bien les couleurs SANG & OR de l'ASSO 34! Mais au-delà de l'esprit de compétition, sachez surtout montrer un comportement exemplaire, digne des valeurs portées par l'ASSO 34, dans la victoire comme dans la défaite. Allez l'ASSO 34. L'article qui suit est tiré de la Dépêche du Midi. On y parle de nous...

Serge Bonnafous, papa poule des jeunes joueurs, annonce 20 équipes dont 8 en U13 et 12 en U11. A 9 h, aura lieu le début des matchs qui se joueront en deux périodes de 7 minutes. Le club de Cestas, qui depuis plusieurs années a ses pantoufles chez les Carlussois, sera hébergé dans les familles de l'Entente des Coteaux. Un club de l'Hérault Asso 34 sera présent avec 4 équipes. Jacques Roussel, le nouveau président de l'ASCR, annonce une nouveauté, la remise d'un trophée qui circulera tous les ans.

Remise des récompenses aux équipes à 17h en présence des élus.

Chaque année, notre tournoi du 1er mai attire de plus en plus d'équipe. En effet, nous acceuillons des équipes de plusieurs départements du Grand Sud. Donc n'hésitez pas à vous inscrire pour affronter des equipes de la Gironde, de l'Hérault ou bien de la Haute-Garonne !

Carlus Rouffiac logo.jpg

www.ladepeche.fr

 

29/04/2011

JEREMY TOULALAN DONNE 107 000 € A UN CLUB DE DISTRICT !!!

article_toulalan.jpg 

Voilà un article qui devrait plaire à Jacky, notre trésorier...

Jérémy Toulalan offre sa prime de 107 000 € au club de Plougonven.

La "Toule" offre sa prime du Mondial 2010 à un club de Division 1 de District...«C'est un peu flou encore. On attend de voir quels projets nous allons réaliser. Nous attendons surtout une réponse de la Fédération française de football autour du 10 mai. C'est encore un peu tôt pour communiquer». Un peu gêné, Thomas Fouler, coprésident du club de foot de Plougonven (la Jeunesse Unie de Plougonven, dans le Finistère, en Bretagne) avec Jean-Michel Kervarrec, qui n'a pu être joint pour l'instant, préfère visiblement dégager en touche.

J.U.P..jpg

La JUP compte 210 licenciés

Pourtant, à Plougonven, le bruit circule à toute vitesse. En plus d'un complexe sportif flambant neuf, qui a coûté 1,2M€, qui sera inauguré le 23juillet prochain et disponible dès la saison prochaine, Plougonven, la JUP, comme on a coutume de l'appeler dans la région de Morlaix, troisième du groupe C de Division 1 du district du Nord-Finistère, va donc disposer de 107.000€ pour investir. À la demande de Jérémy Toulalan, l'un des joueurs de l'équipe de France qui a eu le plus de mal à se remettre du fiasco de Knysna et de la débandade des Bleus lors du Mondial sud-africain l'été dernier. Cette somme, colossale pour ce petit club de 210 licenciés, ne tombera pas directement sur le compte de la JUP. C'est la Fédération française de football qui s'occupe de tout, à charge pour Plougonven de définir ses projets avant d'envoyer les justificatifs de ses investissements. Les discussions vont d'ailleurs bon train depuis quelques semaines au sein du club. Chacun y va de sa petite idée et le président Kervannec va bientôt réunir tout le monde afin de définir les priorités. Un voyage au Stade de France pour les gamins du club, qui comptent 110 jeunes répartis en sept équipes des U8 aux U17, a déjà été évoqué, un troisième terrain aussi, derrière la tribune du nouveau complexe, de l'éclairage...

Des grands-parents de Plougonven

Mais tous ne voient pas forcément d'un bon oeil cet argent tombé du ciel, ou plutôt d'un bus, celui de la honte comme il fut surnommé depuis le jour où, la veille de leur dernier match contre l'Afrique du Sud, les Bleus avaient refusé de s'entraîner pour afficher leur soutien à Nicolas Anelka, exclu de l'équipe de France. 107.000 €, forcément, cela va déclencher la jalousie des clubs avoisinants, voire des bisbilles au sein du club entre ceux qui veulent ci et ceux qui préfèrent ça. C'est pourtant tout sauf un hasard si le choix du joueur de l'Olympique Lyonnais, qui ne joue plus en équipe de France depuis l'arrivée de Laurent Blanc au poste de sélectionneur, s'est porté sur la Jeunesse Unie de Plougonven. Jérémy Toulalan est très attaché à la région morlaisienne. Ses grands-parents paternels, Jean et Marie Toulalan, ont longtemps habité en face du stade, le Parc des Sports, qui devrait bientôt devenir un lotissement. Son grand-père maternel, Lucien Le Gallic, fut un excellent avant-centre de la JUP dans les années 50. «Jérémy vient dès qu'il peut dans le coin. Il passe beaucoup de vacances chez nous», raconte son parrain, Gilbert Morvannic, un passionné de foot lui aussi et dont le fils Julien joue en seniors à la JUP. «Le père de Jérémy m'avait appelé il y a quelques semaines pour me dire que Jérémy avait choisi de reverser cet argent à Plougonven», raconte-t-il. Sur le terrain, Toulalan, gros travailleur du milieu de terrain, a toujours préféré l'ombre à la lumière. C'est aussi le cas en dehors. «Il veut que son choix reste dans la plus grande simplicité», insiste son parrain. Toulalan a ainsi refusé, comme il lui a été proposé, que le nouveau stade porte son nom. Toulalan, un nom dont on n'a pas fini d'entendre parler dans le bourg d'à peine 4.000 âmes.

plougonven_kervoazou4.jpg

Le stade de Kervoazou ne devrait pas être débaptisé...

 

28/04/2011

JOSE MOURINHO DANS LE COLIMATEUR DE L'UEFA

Jose-Mourinho-puffs-Inter-Milan-v-Cagliari-20_1760905.jpg

 

L'UEFA va s'occuper de Mourinho

L'UEFA a annoncé jeudi l'ouverture d'une procédure disciplinaire visant notamment les "déclarations inappropriées" de José Mourinho après la demi-finale aller de Ligue des Champions Real Madrid-F.C.Barcelone (0-2) mercredi. Le Portugais pourrait être suspendu. Décision vendredi 6 mai. 

D'accord, il n'a jamais explosé. S'est retenu tant bien que mal. Mais mercredi soir, José Mourinho a froidement et violemment chargé M.Stark à l'issue de la demi-finale aller de la Ligue des Champions entre le Real Madrid et le FC Barcelone (0-2), jugeant que ce dernier avait avantagé les Blaugrana. Comme d'autres hommes en noir l'auraient fait avant lui. "Pourquoi il arrive toujours la même chose à chaque demi-finale ? Nous sommes en train de parler d'une équipe fantastique (le Barça). Je ne sais pas si c'est pour l'Unicef (le sponsor maillot du Barça), je ne sais pas si c'est le pouvoir de M. Villar (président de la Fédération espagnole de football) à l'UEFA. Je ne comprends pas", a notamment lancé The Special One qui va devoir rendre des comptes à l'UEFA.

Vendredi prochain - après la demi-finale retour - la commission de discipline de l'UEFA se penchera sur le cas de l'entraîneur portugais, qui pourrait écoper d'une suspension. Un peu plus tôt cette saison, Arsène WENGER, pour avoir critiqué l'arbitrage de M.Busacca lors du 8e de finale retour entre Barcelone et Arsenal, avait pris un match ferme et récolté une amende de 10 000 euros. Difficile d'imaginer l'ancien manager de Chelsea passer sous les fourches caudines de l'institution européenne.

A noter que l'UEFA ne s'arrêtera pas au cas du seul Mourinho puisque le Real Madrid est également visé par la commission de discipline en tant que club organisateur de rencontre pour des lancers de projectiles pendant la rencontre et des intrusions sur le terrain. Le carton rouge de son joueur Pepe sera aussi examiné. Enfin, Barcelone est également visé pour le carton rouge infligé à José Pinto, gardien remplaçant. Ce dernier s'est retrouvé au coeur d'une rixe au retour des vestiaires. Il a donné une gifle à Arbeloa.