Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/10/2010

32èmes DE FINALE DE LA COUPE DE L'HERAULT

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE A LIRE CI-DESSOUS:

Quel dommage ! Dimanche après-midi, malgré un temps mitigé, nos Seniors ont terminé le match avec des regrets... 3 poteaux, un penalty non sifflé et deux buts encaissés sur coups de pied arrêtés auront suffit à laisser un goût amer à leur défaite en 32ème de finale de la coupe de l'Hérault.
Certes, Puissalicon aura fait tourner son effectif et seulement 4 joueurs de la PHA furent sur la feuille de match, mais la prestation de nos jeunes protégés fut d'une très bonne qualité et les supporters en auront eu pour leur argent, bien que l'entrée fut évidemment gratuite.
"On a été étonné de la qualité de la rencontre, vous avez une très bonne équipe" dira Driss El Bane, un des arbitres de touche de la rencontre.

"On voulait remercier toutes les personnes qui sont venues nous supporter, ça fait extrêmement plaisir" diront nos joueurs à la fin du match.
Un très bon match, arbitré de belle manière par Gabriel Seguier qui donne un goût de "revenons-y" !

Désormais, place au championnat et à l'accession à la division supérieure.
l'ASSO34 affronte l'AS Bessan 2 dimanche à 15h pour ce qui est LE choc entre le 1er et le 2nd du championnat.
Venez encore plus nombreux encourager nos seniors.Ils ont besoin de vous !

 

 

EN 32èmes de finale de la COUPE DE L'HERAULT, L'ASSO 34 reçoit PUISSALICON-MAGALAS.

DIMANCHE 31 OCTOBRE 2010, A 14 HEURES 30, STADE DE PUISSERGUIER.

VENEZ NOMBREUX ENCOURAGER LES SENIORS DE L'ASSO 34 QUI VONT RENCONTRER UNE TRES BELLE EQUIPE.

Espérons que les caprices de la météo ne nous forcent pas à reporter le match!

14:34 Publié dans Coupe | Lien permanent | Commentaires (1)

27/10/2010

LA LIGUE MET LE RACISME HORS-JEU

LA DERNIERE JOURNEE DE DH ETAIT CONSACREE A LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS

Dans le cadre d'une opération visant à lutter contre le racisme, organisée du 14 octobre au 26 octobre par la Fédération Européenne (l'UEFA), la Ligue Languedoc-Roussillon avait mis en place un protocole particulier à l'occasion des matches de DH disputés le week-end dernier. Lors de l'entrée des équipes, chaque joueur tenait un enfant par la main. Les gamins portaient l'équipement du club et étaient munis d'un carton rouge symbolisant la lutte contre le racisme. Avant le coup d'envoi, les deux capitaines étaient également conviés à lire un message d'appel à la fraternité.

Hasard du calendrier, cette opération intervenait quelques jours à peine après les chants racistes entonnés à l'encontre de Samuel ETO'O lors du match Cagliari - Inter Milan. L'occasion d'aller à la rencontre des joueurs régionaux pour savoir si, eux aussi, ont été victimes de débordements. "Honnêtement non, répond l'avant-centre d'origine marocaine de Poussan, Jaouad Ragueragui. Je n'ai jamais eu de problème de ce côté-là. Je ne pense pas que nous soyons touchés par ce genre de choses dans la région".

Pour Adama Ouattara, milieu de terrain malien de Paulhan, les propos sont un peu différents: "Ca arrive d'entendre des "sale noir" ou "sale Bounty" de la part de l'adversaire ou du public. Maintenant, je crois que c'est plus de la frustration quand l'adversaire perd". En tout cas, le milieu paulanhais prend cela avec beaucoup de recul et de philosophie: "Je pars du principe que quand un adversaire me dit ça, c'est que je fais un bon match. Certains de mes équipiers le vivent plus mal que moi. Je n'y prête pas attention, mais c'est important de rappeler que le racisme existe, qu'il ne faut pas qu'il se banalise". Le sentiment est le même chez Ragueragui: "Le racisme n'a pas sa place dans les stades. Maintenant, il faut faire attention de ne pas généraliser. Ce n'est pas parce qu'un ou deux imbéciles veulent "foutre le bordel" qu'on doit mettre tout le monde dans le même sac".

Concernant le match Cagliari -Inter, si Outtara assure "que cela l'aurait motivé encore plus", Ragueragui aurait, lui, préféré "qu'on arrête le match".

ARTICLE SIGNE PAR ERIC PLANE, PARU DANS MIDI-LIBRE, NOTRE QUOTIDIEN REGIONAL, CE MERCREDI 27 OCTOBRE 2010. www.midibre.com

Article intéressant que je me suis permis de recopier pour notre Blog et qui me rappelle certains "mauvais souvenirs"... Des injures racistes proférées à l'encontre d'un joueur de couleur chez les Débutants lors d'un plateau. Un joueur adversaire n'arrêtait pas de l'appeler "chocolat"...Ce que signalai alors à l'entraîneur adverse, qui ne fit rien. Même "l'arbitre" n'a pas jugé utile de sortir ce jeune joueur aux idées déjà bien "formatées". Puis lors d'un match en catégorie Benjamin, alors que nous comptions une fille dans notre équipe, celle-ci a longtemps été victime de propos injurieux de la part d'un défenseur. Cette fois là, l'arbitre a invité le joueur à quitter le terrain, ce que l'entraîneur adverse a eu du mal à encaisser. Et pour finir, notre jeune championne, qui jouait en attaque, a planté deux buts pour faire fermer le clapet à ses adversaires ! Mais, dans le football animation, il existe aussi des éducateurs fort pédagogues, intelligents, qui pensent d'abord à faire partager leur passion du football auprès des jeunes enfants, ce qui est largement le cas dans le secteur Béziers-Ouest où les équipes ont l'habitude de se rencontrer avec un bel esprit. Et je me souviens, il me semble que c'était dans les rangs de Colombiers VIA DOMITIA, qu'un éducateur faisait jouer un enfant handicapé. Voilà ici toute la noblesse de cet éducateur, que je tiens à saluer ici. Et il n'en va pas de même chez certains entraîneurs de BEZIERS-MEDITERRANEE, qui semblent prendre du plaisir à voileurs joueurs casser, voire blesser, leurs adversaires, tout pour la "gagne" mais rien dans la tronche. Ce genre d'équipe qui profane les lois et l'esprit du jeu devrait être radié de tout championnat.  

 

26/10/2010

PAUL LE POULPE NOUS A QUITTES...

...NOUS EN SOMMES TOUS MEDUSES !!! LES BRAS M'EN TOMBENT !!!

Paul le poulpe, devin du Mondial 2010 de football, est mort. Céphalopode originaire d'Angleterre, mais locataire depuis plus de quatre ans d'un aquarium dans la ville allemande d'Oberhausen, a exercé pour la première fois ses talents d'oracle au cours de l'Euro 2008. Sur six rencontres de la Mannschaft, il s'est trompé seulement deux fois. Au Mondial sud-africain, il a défié les lois de la statistique en pronostiquant, sans la moindre erreur, les sept matchs de l'Allemagne, y compris la défaite contre la Serbie, puis le résultat de la finale Espagne-Pays-Bas. Une probabilité mathématiquement inférieure à 1 %.

En plus d'en faire une vedette du Web, et accessoirement d'être l'objet d'une demande de transfert de 38.000 euros d'un homme d'affaires espagnol, sa singulière aptitude a valu à Paul le poulpe de semer le désordre dans le business florissant des paris en ligne. Les analystes du bookmaker britannique William Hill estiment leurs pertes à environ 120.000 euros. "Mais il a fait gagner au moins 600.000 euros aux joueurs du dimanche", assure un représentant de la société. Chez Paddy Power, un autre site de paris, les prédictions de l'oracle, souvent retransmises en direct sur les chaînes d'info allemandes, ont inversé la tendance avant la finale. Les Pays-Bas tenaient la corde avec 54 % des mises enregistrées. Mais l'Espagne a pris l'avantage avec 56 % des enjeux, après que Paul le Poulpe eut choisi d'ouvrir la boîte marquée du drapeau de la Roja.

Relevé dans LE POINT, www.lepoint.fr

Sincères condoléances à tous ses amis céphalopodes et sa nombreuse déscendance. ADIEU PAUL LE POULPE, REPOSE EN PLANCHA !!!