Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/06/2009

Coupe des Confédérations Italie Egypte

L'Egypte botte l'Italie

EGYPTE - ITALIE 1-0
But : Homos (40e)

Un but de Mohamed Homos (40e) a permis à l'Egypte de signer un petit exploit en venant à bout de l'Italie (1-0) dans le groupe B de la Coupe de la Confédération. Les Pharaons se relancent dans la course aux demi-finales. Le Brésil, victorieux des Etat-Unis (3-0), n'est pas encore qualifié.

L'Egypte a réussi un petit exploit en battant l'Italie (1-0), grâce à un jeu offensif inventif et un gardien dans un très grand soir, et s'est parfaitement relancée dans la course aux demi-finales de la Coupe des Confédérations. L'Egypte s'est imposée d'un but de la tête de Mohamed Homos sur un corner de Mohamed Aboutrika (40), la grande vedette de l'équipe avec Mohamed Zidan.

Un but que les Egyptiens ont célébré en mimant une prière musulmane. Ensuite, le gardien et capitaine, Essam El Hadary, a dégoûté les attaquants italiens en sortant plusieurs arrêts somptueux. L'Egypte peut maintenant rêver aux demi-finales: elle rencontre les Etats-Unis (0 point) lors du dernier match de poule, alors que l'Italie doit affronter le Brésil, dimanche. Marcello Lippi l'avait dit: l'Egypte n'est pas double championne d'Afrique pour rien. Le sélectionneur italien avait raison de se méfier: les Pharaons ont enfin montré au monde entier leur génération exceptionnelle, dont l'ossature n'a pas changé depuis cinq saisons, sous la direction d'Hassan Shehata, que Lippi avait dit "admirer".

Les Pharaons ont surtout imposé à l'Italie leur jeu collectif bien rôdé, après 20 minutes un peu timides. Ils ont tenu toutes les promesses affichées contre le Brésil au premier match (défaite 4-3), et cette fois contre une défense respectant la tradition italienne de rigueur, quand les Brésiliens avaient commis quelques largesses. Les Egyptiens ont pétillé de bonnes idées pour contourner l'arrière-garde de la Nazionale. Le duo offensif Zidan (auteur d'un doublé contre le Brésil)-Aboutrika avait déjà menacé Buffon avant le but, sur un une-deux coupé par Grosso (29), avant que Zambrotta ne tacle Aboutrika arrivant à pleine vitesse devant le but.

Puis El Hadary a fini le travail. Vincenzo Iaquinta risque d'en faire des cauchemars: le gardien d'Al Ahly Le Caire a détourné trois de ses frappes (25, 70 et 78), et fait barrage aux tentatives de Giuseppe Rossi (26), Pirlo (63) et Montolivo (73)! Iaquinta a lui-même mangé une occasion en or en contrôlant mal son ballon alors qu'il arrivait seul face à El Hadary. Et dire que cette superbe équipe d'Egypte, mal partie dans son groupe qualificatif (1 point en deux matches), pourrait rater le Mondial sud-africain...

Les commentaires sont fermés.